Abonnez-vous à notre newsletter:
Restez connectés:

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Actualites

Presse : Jeune Afrique parle de N'gboadô !


Par définition, une organisation non gouvernementale est une organisation d’intérêts publics qui ne relève ni de l’Etat ni d’une institution internationale et ne bénéficiant pas d’un statut de sujet de droit international. L'habitude est de réserver le terme aux personnes morales à but non lucratif financées par des fonds privés. Seulement, une ONG c’est au-delà de cet aspect purement financier. En effet, une ONG est définie par les principaux critères suivants : l'origine privée de sa constitution, le but non lucratif de son action, l'indépendance financière, l'indépendance politique et surtout la  notion d'intérêt public.


C’est dans cette optique qu’un jeune homme dynamique Job Sidjonou et son équipe décident  avec altruisme et philanthropie, d’épouser cette philosophie en s’orientant vers  la lutte pour l’amélioration des conditions sociales de ses pairs en milieu carcéral. Fruit de cette volonté manifeste de matérialiser cet objectif, la naissance en 2010 de l’ONG Ngbaodo. Ngbaodo pour communiquer l’amour et l’espoir quand tout semble perdu. Très vite, le président et son équipe passe à l’action. Premiers chantiers de l’ONG, une distribution de vivres et visites des milieux carcéraux dans certaines villes de Côte d’Ivoire. Des premiers efforts récompensés avec une reconnaissance des autorités ivoiriennes, des organisations internationales et de la presse notamment dans l’hebdomadaire Jeune Afrique. Un petit pas pour l’homme de cœur, mais un grand pas pour l’ONG. En effet, l’hebdomadaire panafricain consacre un article sur le domaine d’action principale de l’ONG Ngbaodo, le milieu carcéral ivoirien en l’occurrence la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). L’article est un décryptage de la MACA sur le plan structurel, organisationnel, sécuritaire et humain. Personnel insuffisant, effectif pléthorique, « discrimination » entre détenus. Pour l’auteur de l’article, il faut réformer le système carcéral, améliorer les conditions de détentions ainsi que les conditions sécuritaires, point sur lequel insiste Job Sodjinou, car comme le dit Albert Camus, « l’Etat de droit ne se limite pas aux portes des prisons ». 



N’gboadô TV
Divers
Etablissements pénitentiaires

Administration centrale - Population carcérale Conditions de détention - Evaluation et suivi

Bénévolats

Avocats - Médecins - Psychologues - Religieux Artistes - musiciens - Sportifs internationauxi

Droit en vigueur

Code pénal - Recours judiciaires - Tribunaux compétents

Evenement