Abonnez-vous à notre newsletter:
Restez connectés:

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Actualites

UNE JOURNEE INEDITE, POUR LES PRISONNIERS DE GRAND-BASSAM !


Pour la première étape de son projet intitulé  voisins solidaires- l’avenir appartient au métissage, l’ONG N’GBOADO a organisé le vendredi 26 septembre 2014 une activité dénommée :’’ Opération prison propre et concert à la Maison d’arrêt et de Correction de Grand-Bassam’’. Une cérémonie qui a été meublée d’actions de salubrité, de prestations artistiques et de plusieurs dons.


La journée du vendredi 26 septembre 2014 restera à jamais gravée d’une ancre indélébile dans la mémoire des détenus de la prison civile  de Grand-Bassam.  C’est bien chez eux, que l’ONG N’GBOADÔ a posé ses valises pour la première étape de son projet Voisins Solidaires dénommée :’’Opération prison propre et concert à la maison d’arrêt et de Correction  de Grand-Bassam’’.  

Une initiative qui avait pour objectif de redonner le goût de la vie aux pensionnaires de cet espace pénitentiaire et d’assainir leur cadre de vie. Un cadre de vie qui rime bien souvent avec insalubrité et promiscuité. Ainsi, cette activité a connu trois principales articulations. 


Une opération coup de balaie qui a consisté au nettoyage des cellules et au-delà, de tout  le cadre de détention. L’autre coloration et sans doute la plus rythmée fut le concert qui a vu la prestation de plusieurs groupes musicaux, notamment : la Société musicale d’Abidjan (SMA), le groupe de rap KIFF NO BEAT, l’un des plus en vogue actuellement et de bien d’autres artistes. Les détenus n’ont visiblement pas boudé leur plaisir. Eux, qui ont fièrement et chaleureusement exécuté des pas de danse.  Ils ont par la voix de leur porte-parole exprimé toute leur gratitude à l’endroit de leur bienfaiteur.  L’artiste Zouglou Eric du groupe «les Patrons », en sa qualité d’ambassadeur itinérant de l’ONG était aussi de la partie. 


La dernière étape de cette cérémonie fut  le moment de partage, au cours duquel ses locataires de la MAC de Grand-Bassam ont reçu de la part de leur hôte de la nourriture et des sucreries. C’était entre autres : des croissants, des sandwiches, des pizzas et des plats de Tchêp.


Notons par ailleurs que l’ONG N’GBOADÔ a aussi fait plusieurs autres dons aux détenus dont : des bibles, des brouettes, des nattes et des seaux, etc. A en croire Job SODJINOU, président de l’ONG N’GBOADÔ, il y a de l’espoir pour les prisonniers, car ce n’est pas une fatalité que de se retrouver en détention. « Il peut sortir des personnes de bien de la prison. Car de même que Nazareth était considéré comme une localité de mauvaise réputation et que le Christ, le sauveur y soit originaire de là, de même, vous aussi vous pouvez sortir d’ici transformés (…). J’en ai la parfaite assurance, c’est pourquoi, c’est toujours une passion pour moi d’assister les personnes en détention », a-t-il insisté.


Pour la réussite de cette activité l’ONG avait à ses côtés plusieurs partenaires : Le Ministère de la justice et des libertés publiques,  la Direction de l’Administration Pénitentiaire en la personne du Directeur M. Babaca OUATTARA et ses collaborateurs du Service socioéducatif en milieu carcéral (SERSOE), l’administration de la Maison d’Arrêt et de correction de Bassam avec à sa tête le Régisseur M.  Guy-Roland DIOHORE, le Juge d’instruction de la ville de Grand-Bassam, le Commissaire, le DA CARMEN PRODUCTION avec M. EMILIO producteur manager du groupe KIFF NO BEAT, l’Agence Nationale de Salubrité Urbaine (ANASUR) représenté par Mme DIABY, la représentante régionale de la zone et Heaven Production, son responsable M. NARCISSE BADE et les partenaires privés dont M. SERAPHIN KOUASSI de SAMSUNG CI 


Toutes les personnalités présentes ont salué cette action de ‘’L’ONG N’GBOADÔ’’.  Le capitaine Guy-Roland DIAHORE, régisseur de ladite maison d’arrêt ne pouvait pas voir d’un autre œil les choses. Abondant dans le même sens, il a qualifié cette opération de salutaire : «Aujourd’hui est un jour inédit et la joie qui m’anime est totale (…), car DIEU a béni ma prison à travers mon jeune frère Job et son ONG qui ont égayé les prisonniers. Ils ont contribué à enlever dans l’esprit des prisonniers l’oisiveté de sorte qu’ils se sentent désormais à l’aise dans ce lieu de détention (…). Fasse DIEU que cette ONG en reçoive en abondance afin de continuer ses actions de bienfaisance», s’est-il réjouit.


Ce fut tout simplement une journée extraordinaire pour les prisonniers de Grand-Bassam ! Et, c’est le moins que l’on puisse dire. 


Créée en 2010, dans le soucis du respect des droits de l’homme et de la protection de l’honnête citoyen, l’ONG N’GBOADÔ œuvre en substance à la promotion de nouvelles valeurs morales et citoyennes en vue de prévenir l’incarcération, mais aussi apporte son assistance aux prisonniers et leurs enfants puis travaille à leur réinsertion sociale.                                                                            L’ONG N’GBOADÔ, c’est vraiment : « le triomphe d’une vision nouvelle » !


                 :                                       Gilles Quentin GOUROU

N’gboadô TV
Divers
Etablissements pénitentiaires

Administration centrale - Population carcérale Conditions de détention - Evaluation et suivi

Bénévolats

Avocats - Médecins - Psychologues - Religieux Artistes - musiciens - Sportifs internationauxi

Droit en vigueur

Code pénal - Recours judiciaires - Tribunaux compétents

Evenement